Starbucks et politique

Un Starbucks

Lorsque je suis dans une ville étrangère, j’aime toujours me retrouver chez Starbucks. Ce n’est pas vraiment pour le café (je prends des jus glacés), mais surtout pour la connexion Internet que je suis certain de trouver. C’est aussi un endroit où on s’attend à ce que d’autres gens consultent Internet (le nombre de Macs au mètre carré est impressionnant) ou même que les étudiants travaillent… Certes, il se trouve toujours des bien pensants pour critiquer les Starbucks (attitude intellectuelle normale puisqu’il s’agit après tout d’un produit culturel américain envahissant – voir aussi cet article sur le ton culpabilisant). Pour moi, il y a un aspect social chez Starbucks que seuls les vrais adeptes comprennent, je crois.

C’est un peu la réaction « inverse » que j’ai eue en lisant un des derniers articles de Patrick Lagacé qui est allé interroger des campeurs du célèbre camping Saint-Madeleine, sur le bord de l’autoroute 20 entre Montréal et Drummondville. Un camping sur l’autoroute ! Ne faut-il pas être un peu fêlé pour passer des vacances à cet endroit ? Je n’irais jamais passer les miennes là, voyons. Avec humour, évidemment, Lagacé y est allé « tâter le pouls du vrai monde » à propos des élections générales qui viennent d’être déclenchées au Québec. On remarquera qu’il n’y va pas pour dévaloriser le choix de ces gens, au contraire (« Malgré la proximité de la 20, l’endroit est étonnamment tranquille, la rumeur des voitures ne nous parvient pas. À moins d’être au fond du camping, c’est clair, le campeur n’a pas besoin de bouchons pour dormir ».). Toutefois, j’avoue que la plupart des commentaires qui ressortent de ce vox populi sont assez décourageants : « moi, la politique, ça ne m’intéresse pas »… Et ce ne sont pourtant pas des jeunes !! Pendant le prochain mois, près de 500 candidats vont tenter d’attirer l’attention de ces électeurs. Même si nous sommes en plein été, il faut espérer qu’ils soient à l’écoute – pas seulement parce qu’il s’agit de leur devoir, mais parce que c’est encore la seule vraie occasion d’échange dans une démocratie. Après, on pourra toujours manifester…

I like to stop by Starbucks. I know, some intellectuals prefer criticizing this trendy American chain, but it is a convenient place to check emails or even to work (as students like to do). I think you need to go there to understand its social aspect. It is probably the same thing for people who like spending their holidays at the Camping Sainte-Madeleine in Quebec, next to the Highway 20… I wouldn’t like to be there!! La Presse’s columnist Patrick Lagacé did a vox populi there a few days ago, after the call for the 2012 Quebec General Election. Frankly, this was discouraging: people seem so disinterested in politics (and they were not even young!). Even if we are in the middle of summer, an election is really the only time to talk about politics. Almost 500 candidates are prepared to do so right now!!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :