Fête nationale belge

La Grand Place de Bruxelles (Paul Ijsendoorn source http://www.flickr.com/photos/ijsendoorn/333903083/)

Les Belges célèbrent leur fête nationale le 21 juillet. Cette année, le climat a été fort différent de celui de l’an dernier (je ne parle pas ici de la météo, mais du climat politique, évidemment !). Nous étions alors en pleine crise politique, sans gouvernement fédéral (mais le pays n’était pas à l’arrêt, les gouvernements régionaux et communautaires pouvant fonctionner). À la veille du 21 juillet, il y a un an, le roi Albert II était clairement intervenu dans la crise, dans un discours à la nation qui sortait vraiment des clichés propres à ce genre d’exercice. Sa gestuelle, surtout, était remarquable. Clairement, il fallait marquer le coup et montrer la gravité de la crise.

Dans son discours de 2012, le roi « adopte un point de vue plus classique de témoin ». Néanmoins, un rôle plus engagé lui a été réservé jeudi lors de la signature des premiers textes qui résultent de l’accord entre les partis politiques et qui marqueront la sixième réforme de l’État belge depuis 1970. Il s’agit de modifications institutionnelles à Bruxelles et dans ses environs, ainsi qu’au financement de la capitale. Le tout a été fait en grande pompe, manifestement pour marquer encore le coup.

Évidemment, le jeu politique entre les partis n’en est pas terminé pour autant. LA N-VA (Alliance Néo-Flamande) de Bart De Wever promet de faire parler d’elle au moment des prochaines élections municipales… et remettra éventuellement tout en question. Les stratégies de ce parti ne sont pas toujours très bien comprises par les francophones, d’ailleurs. C’est pourquoi cette entrevue de deux journalistes français me semble fort intéressante dans ce contexte.

Voilà, de mon côté, je vais prendre une petite pause estivale – comme une bonne partie de la classe politique d’ailleurs. On annonce enfin du beau temps. On ne va pas s’en plaindre. De retour vers le 15 août !

Belgian national day is on July 21th. The political climate has been less tense this year. Belgium has a federal government and the first modifications of legal texts were adopted last Thursday. Albert II’s speech to the nation has been delivered with a much more cheerful tone. But the political crisis is not over yet. With the local elections in full swing, the nationalist party N-VA will certainly make new gains and claim new constitutional changes. This sixth reform of the Belgian kingdom since 1970 will not be the last one…

Time for me to have a break and, perhaps, enjoy summer in this part of Europe… See you all around August 15th! Your comments are always welcome!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :