1er juillet, fête de la fédération canadienne

Le Canada à 145 ans aujourd’hui. On célèbre en fait l’union de certaines colonies britanniques du nord de l’Amérique (le Canada-Uni – soit le Haut et le Bas-Canada, futur Ontario et Québec), le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse en une fédération (et non une confédération, comme on le dit souvent. La différence n’est pas que sémantique, mais distingue bien deux régimes politiques différents : dans le premier, il y a un partage de la souveraineté entre un gouvernement fédéral et une deux ou plusieurs entités fédérées, chacune demeurant constitutionnellement liées entre elles, alors que dans le second, ce sont des États souverains qui mettent en commun des pouvoirs en vue de créer une union. Ni le Canada, ni la Belgique – même si le mot revient de plus en plus dans les discours – ne sont des confédérations, puisqu’à la base, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador ou Flandre ne sont pas des entités étatiques. Elles pourraient le devenir, mais l’entité fédérale serait alors à repenser. Le meilleur ensemble de confédération serait actuellement l’Europe).

Le feu d’artifice au-dessus de la colline du Parlement, fête du Canada 2011.
Crédit photo: Commission de la capitale nationale

Pour plusieurs Québécois, la célébration du Canada est ambiguë. Certains profitent de ce jour de congé pour déménager (la plupart des baux expirant le 1er juillet, ce qui donne toujours lieu à une belle pagaille dans les escaliers entre ceux qui descendent et ceux qui montent…). D’autres vont dans le Vieux-Port de Montréal où se déroulent de nombreuses activités, avec le traditionnel gâteau aux couleurs de l’unifolié. Mais le vrai endroit pour célébrer demeure la colline parlementaire à Ottawa.

Profitons de ce moment pour nous amuser un peu plutôt que de rouvrir les questions constitutionnelles : après avoir chanté l’hymne national comme il se doit, je vous invite à regarder cette publicité d’une marque de bière canadienne qui, dans les années quatre-vingt-dix, a joué sur les stéréotypes de l’identité canadienne. Elle me fait rire à chaque fois (l’histoire de la publicité est racontée ici).

Happy Canada Day! Enjoy fireworks in Ottawa. I hope it will be an occasion to share the different Canadian identities and to remember that this country is great by its distinct provinces. And isn’t good to know that the site of Grand-Pré has been put on the World Heritage List of the UNESCO yesterday? I think it’s a great symbol, as that place is known as the first deportation of Acadians. We have to remember those things.

Finally, a little humor is always good to celebrate: I am sure all my English Canadian friends know this famous Molson’s beer commercial, I Am Canadian. It is a nice way to play with the Canadian identity. Happy Canada Day!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :