Quelques bonnes tables et hôtels du Québec !

(A short English translation can be found at the end of this article)

Je me suis fait un peu silencieux ces derniers temps, depuis mon retour du Québec en fait. Comme vous deviez vous en douter, j’étais effectivement partie pendant un mois, ce qui m’a entre autres permis de suivre de près les manifestations étudiantes. Depuis mon départ le 21 mai dernier, les choses ont pris une autre tournure, avec les manifestations nocturnes pour contester l’adoption de la loi 78, le mouvement des casseroles et l’échec des négociations avec le gouvernement. La CLASSE, l’association la plus militante, « prône une mobilisation large et ciblée ». Elle entend manifester durant les grands événements de l’été à Montréal (le Grand Prix de Formule 1, le Festival de Jazz, le Festival Juste pour rire, les FrancoFolies…). Si le mouvement s’essouffle un peu, l’été ne sera pas nécessairement calme. J’en reparlerai peut-être.

J’aimerais cependant adopter un ton plus léger dans cet article, et pour ceux et celles qui prévoient un petit séjour au Québec cet été, vous donner quelques bonnes adresses pour y demeurer ou manger.

Pendant mon séjour dans la région de Québec à l’occasion de l’atelier sur l’engagement des jeunes à Baie-Saint-Paul, nous avons logé à l’auberge La Grande Maison, que je ne saurais trop vous recommander. Chacune des 24 chambres est décorée avec goût (étrange, la baignoire au milieu de la pièce, non ?) et les repas composés avec les produits du terroirs sont excellents. Parfait pour les colloques, mais aussi les couples !

La colline parlementaire et le Château Frontenac près du fleuve, à droite, vus du restaurant tournant du Concorde.

La ville de Québec ne manque pas d’hôtels. Lorsque je peux, j’essaie de loger à l’hôtel Château Bellevue, à l’ombre du Château Frontenac. Situé dans le Vieux-Québec face au fleuve, je pense qu’il n’y a pas mieux à Québec, surtout si l’on visite un peu les sites Web pour dénicher des réductions ! Parlant du Château Frontenac, dont la silhouette est connue universellement, je vous conseille d’aller prendre un verre un de ces jours au bar Le Saint-Laurent. La vue sur le fleuve est fantastique. Dans un autre style, pour un bon petit déjeuner, rien de mieux que le Cochon dingue. Il y a plusieurs adresses : je préfère celle du boulevard Champlain, dans le Vieux-Québec. J’ai aussi fait une découverte : le célèbre Café du monde ne se trouve plus sur la rue Dalhousie au coin de la Côte de la Montagne , mais dans le Vieux-Port, près de l’Agora. J’y ai passé une soirée magnifique. Finalement,terminez votre tour le dimanche matin au brunch du bar-restaurant rotatif l’Astral de l’hôtel Loews Le Concorde. Le buffet est excellent, mais c’est pour la vue sur les Plaines d’Abraham, la colline parlementaire, la ville et le fleuve qu’il faut y aller !

Tout le monde vous dira qu’un séjour à Montréal ne sera pas complet sans un vrai sandwich à la viande fumée. Évidemment, le vrai smoked meat se mange chez Schwartz, sur la rue Saint-Laurent. L’expérience est à la fois culinaire et culturelle ! Pour ceux et celles qui souhaiteraient manger dans un resto un peu plus « vaste », j’aime bien amener mes amis chez Reuben’s sur la rue Sainte-Catherine. Les Européens sont toujours bien surpris ! En terme de spécialités, il ne faudrait pas oublier la poutine qui, comme tout le monde le sait, a été créée à Drummondville où se tient même un festival (tout autre commentaire prétendant le contraire sera effacé sans retenu). Certains Montréalais ne jurent que par la Banquise où la poutine peut se déguster 24 heures par jour… Moi, j’aime bien celle du Rapido du Plateau (mais rien de gastronomique là !). Choisissez la vôtre sur ce site entièrement consacrée à la poutine ! Cela dit, il y a des centaines de grès bons restaurants à Montréal, évidemment. J’en ai découvert plusieurs sur l’avenue Laurier, par exemple (à Outremont). Pour une chouette rencontre, le Pèlerin Magellan sur la rue Ontario ou le Café Cherrier sur Saint-Denis. Sur la rive sud, particulièrement dans le vieux Saint-Lambert, j’ai bien apprécié L’ancien Chablis. Et pour un resto familial, arrêtez chez Saint-Hubertévidemment… Les choix sont infinis…

Je terminerai par une petite recommandation si vous poursuivez votre route vers Ottawa : comme les hôtels y sont très chers, les résidences de l’Université Saint-Paul s’avèrent un choix fort intéressant pendant les vacances d’été. Seul inconvénient : il faut compter près d’une heure de marche pour se rendre sur la colline parlementaire ou au Marché By (où se trouvent la plupart des restaurants), mais un arrêt de bus qui nous y conduit se trouve presque devant. Tarifs un peu chers, toutefois…

Voilà donc quelques indications. Merci à tous les collègues et amis (et ma famille !) qui ont rendu mon dernier séjour si agréable !

Sorry for this very long article in French. As you have probably noticed with my different posts, I was in Quebec from the end of April to the end of May. I was very close to the student movement in Quebec and this probably explains why I talked so much about it. And this movement is certainly not done yet. More later? But in this post, I only want to give some interesting places for people who plan a trip in Quebec this summer. Click on any link after from the third paragraph onwards and you will gather a list of my favortie hotels and restaurants in Baie-Saint-Paul, Quebec City, Montreal, and Ottawa. Your suggestions are also welcome!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :