Une autre interprétation abusive

En lisant les nouvelles sur Radio-Canada.ca ce matin, un tire a attiré mon attention : « Les étudiants se bousculent aux portes des collèges privés ». En lisant l’article, j’en ai avalé mon café de travers. En fait, les seules « données » que le journaliste peut mettre en évidence pour prouver cette « bousculade » est le fait que le collège Grasset, dans le nord de Montréal, a admis 34 étudiants de plus que l’an dernier. « En outre, 130 autres étudiants ont été inscrits sur une liste d’attente, comparativement à 6 ou 7 étudiants en temps normal ». En effet, nous sommes devant un mouvement de masse. Rien de comparable aux manifestations de mardi, n’est-ce pas ?

In the series « How statistics can be badly used », this article from Radio-Canada.ca is interesting. According to the title, « Students rush to the doors of private colleges », escaping the present student strike. They would be even ready to pay up to 4000 $ per year (roughly 3100 €). But wait, how many students « rush »… Indeed, the article only says that one college in Montreal accepted 34 students more than last year, and 130 are on a waiting list… The « tendency » would be the same in other private colleges. They are right: it is a mass movement, especially if you compare with the 150 000 persons in the streets of Montreal last Tuesday…

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :