Conflit étudiant (suite)

Les choses avancent rapidement dans le cas du conflit étudiant. Le gouvernement a déposé à 20 heures un projet de loi spéciale dans le but de permettre « aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent ». La loi modifie le calendrier scolaire et prévoit des amendes importantes pour ceux qui empêchent les cours de se donner. Les députés siègent en ce moment à Québec pour adopter rapidement ce projet (ce qui est l’idée d’une loi spéciale, soit accélérer les procédures normalement prévues par le Parlement). Des manifestations ont lieu au même moment à Montréal et à Québec

De mon côté, je me suis intéressé au blogue d’une de mes amies enseignant au Cégep de l’Outaouais. Les derniers articles sont déjà vieux, mais ils expriment le sentiment de certains profs, ce que je n’ai pas encore reflété dans mon blogue. J’ai particulièrement apprécié « Ils ont voté et puis après » et « La grève étudiante – où en sommes-nous ».

The Quebec Parliament is in session at the moment for the adoption of Bill 78, « An Act to enable students to receive instruction from the postsecondary institutions they attend ». The Charest Government has decided to adopt the hard line approach. Will it be the solution? Protests are going on in Quebec and Montreal. If you read French, I encourage you to look at the blog of one of my friends. She is a teacher at the Cégep de l’Outaouais and it is interesting to read a teacher’s point of view on the crisis.

2 commentaires pour Conflit étudiant (suite)

  1. Pour avoir suivi les débats sur la chaine parlementaire, et indépendamment de mon opinion sur la hausse, je pense que cette loi votée au bâillon est la pire des solutions.

    Tout d’abord, Charest a manqué à son devoir en ne rencontrant pas les étudiants. Préférant les snober et les mépriser, il a montré un très mauvais signe. Jusqu’au bout, il aura refusé de rencontrer les porte-paroles des associations étudiantes.

    Ensuite, le gouvernement aurait dû faire appel à des médiateurs externes, comme l’a rappelé aujourd’hui l’hon. Louise Otis, ancienne juge à la Cour d’appel du Québec dans une entrevue accordée au Devoir. La confrontation directe n’apportait plus rien de neuf au débat, il fallait faire appel à des spécialistes pour trouver des solutions et pour fixer une méthodologie plus saine.

    De plus, dans le cadre des débats en Chambre, la ministre a montré qu’elle n’avait pas une maitrise parfaite de l’interprétation de son projet, les amendements adoptés l’ont été dans un contexte de confusion afin de vite rattraper les lacunes d’un texte trop vite rédigé.

    Que dire de la proportionnalité de la solution? L’article 1er de la Charte canadienne des droits et libertés dit que  » (les libertés) ne peuvent être restreint(e)s que par une règle de droit, dans des limites qui soient raisonnables ». On pourrait croire que l’Assemblée nationale a usé de la clause dérogatoire (ou clause nonobstant) prévue à l’article 33 de la même Charte. En fait, c’est bien plus grave: la Ministre de l’Education, du Loisir et du Sport a affirmé que les dispositions seraient interprétées par les juges, selon le « gros bon sens ». Cependant, cette loi aura cessé de produire ses effets d’ici un an, et tout le monde sait que pour agir contre une loi, pour l’attaquer sur le plan constitutionnel, il faut bien plus qu’une année pour obtenir une solution. Ainsi, cette loi liberticide n’aura pas le temps d’être sérieusement contestée.

    Les arguments contre cette loi 78 sont légions, les contestations aussi. Même si un sondage de ce jour prétend que la population est satisfaite de la solution, la révolte s’organise via la signature d’une pétition et la mise en place d’un recours judiciaire.

    Le Québec s’est levé avec la tête douloureuse, matraquée par une police renforcée et omniprésente, mais il n’est pas prêt d’aller se coucher dans la quiétude sécuritaire et dans les débats sereins…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :