J’étais là…

(English below)

Tous les Montréalais ont entendu parler des trois bombes fumigènes dans le métro, jeudi dernier. Et bien j’y étais ! Bon, pas dans le métro même, mais j’allais entrer dans la station Parc, sur la ligne bleue, alors que les policiers faisaient sortir les gens du métro. Beaucoup de confusion, on se ruait vers les autobus pour rejoindre le centre-ville. J’en ai été quitte pour arriver en retard à ma conférence sur l’engagement des jeunes à l’ACFAS, au Palais des congrès, mais nos ateliers ont été retardés pour permettre à tous d’arriver.

Plan du métro © Société de transport de Montréal

L’événement n’a pas vraiment marqué un tournant dans le conflit entre les étudiants et le gouvernement, même s’il a certainement fait réfléchir. Je vous réfère entre autres à l’article d’Yves Boisvert dans La Presse, « Je suis un casseur ». Il relate une rencontre qu’il a eue avec deux militants de la CLASSE qui refusent de dissocier les actions des casseurs de l’ensemble du mouvement : « Il y a des anarchistes, il y a toutes sortes de monde, et le mouvement étudiant est très diversifié. Mais ne pensez pas que les casseurs sont une poignée isolée. Il y en a des centaines. » Intéressant.

Les trois bombes ont été lancées dans les stations Jean-Talon, Lionel-Groulx et Préfontaine, ce qui a paralysé l’ensemble du réseau pendant près de 2 heures. Des suspects ont été arrêtés. Ils ont été accusés « d’incitation à craindre à des activités terroristes, de complot et de méfaits« . Rien de moins. L’ancien bâtonnier du Québec se demande si de telles références au terrorisme étaient justifiées.

En parallèle au mouvement des jeunes au Québec, sur lequel nous n’avons pas manqué de discuter lors de notre rencontre de l’ACFAS (voir un compte rendu dans la seconde section de la Première chaine de Radio-Canada), il semble que le mouvement des Indignés reprend dans de nombreuses villes à travers le monde (à Bruxelles, par exemple et à Madrid, évidemment). Cet extrait tiré de l’article de la RTBF nous semble fort intéressant : « Aujourd’hui, des manifestations similaires ont lieu dans 500 à 600 villes à travers le monde« , a expliqué l’une des organisatrices. « Nous ne sommes pas anti-capitalistes. Nous ne sommes pas un mouvement politique. Nous voulons un retour à la démocratie civile authentique« . Cet extrait fait directement référence à une discussion que nous avons eue sur la possibilité d’un « après-politique » qui émergerait des manifestations et des émeutes que l’on observe un peu partout dans le monde. C’était la thèse défendue par Alain BERTHO. Personnellement, je ne la partage pas. La « démocratie civile authentique » n’existe pas, selon moi, puisque les citoyens ne sont pas « un » et ne peuvent se retrouver dans une structure unique qui l’exprimerait. La démocratie représentative a de nombreuses failles, les mécanismes électoraux peuvent être améliorés, mais cela reste le seul mécanisme efficace que nous ayons trouvé pour écouter la diversité des intérêts et en arriver à trancher. Et il ne faut jamais oublié que les mouvements spontanés que l’on observe ne durent souvent qu’un temps et sont le fait de minorités.

Une autre discussion intéressante que nous avons eue concerne la « nouveauté » des mouvements auxquels on assiste. Sur ce point, je me range à l’opinion de Nicole Gallant : ce qui est nouveau, c’est l’élargissement inédit de la prise de parole par de plus en plus de citoyens grâce aux nouvelles technologies (Facebook, etc.) et, par effet de conséquence, l’expression de plus en plus grande de différentes opinions individuelles. Cette réalité modifie grandement la nature de la politique qui, au contraire, vise plutôt à rechercher le compromis. Intéressant aussi…

En passant, pour ceux qui sont intéressés par le métro de Montréal, je vous conseille ce site.

Bon, j’ai été verbeux aujourd’hui. J’essaierai de faire plus court la prochaine fois !

DERNIÈRE HEURE : Démission de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp. Elle quitte même son poste de député. Le premier ministre indique que « des choses vont changer. »

AJOUT : Elle a été remplacée par Michelle Courchesne, qui cumule maintenant les postes de Ministre de l’Éducation, Vice-Première ministre et Présidente du Conseil du trésor. Pour les étudiants, Beauchamp n’était pas « le problème ». Voir aussi cet article du Devoir « Le gouvernement Charest ébranlé » et la déclaration du Premier ministre.

I had a lot of things to say in this post. Perhaps you have heard about those smoke bombs in the subway of Montreal. I was entering in one station at that time. It was a little bit chaotic. This event didn’t really change the dynamic of the conflict between the students and the government. However, we learnt this afternoon that the Minister of Education chose to resign. What will happen next? Clearly, Prime Minister Charest wants to let the situation worsen further.

In this post, I also mentioned two topics we discussed during the ACFAS conference on the political action of the young people: the idea that the present manifestations (and the ones of the Indignados) mark the end of politics has we know it. Alain BERTHO defends this idea. I disagree. I think the notion of « authentic civic democracy » is only an abstraction. Citizens are not « one » and the representative democracy is still the only mechanism we have invented – even if it is not perfect – to represent the diversity of interests in a society. I am not convinced that a « parallel structure » is more « democratic ». On this point, I am also not convinced about the « novelty » of the present movement. In her presentation, Madeleine Gauthier reminded us the movements of the 60s. Several similarities can be drawn. However, I agree with Nicole Gallant to say that the real « new » aspect is the role of the new technologies (like Facebook) which allow a lot of people to communicate their thoughts quickly. This process, paradoxically, « individualized » today’s politics, showing more and more the diversity of opinions, creating dissensus instead of consensus. This idea is really interesting.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :